J 2 : Blonde Pression, capitaine des Dirty Vixens (match du 27/10/2012)

 

Derby name et numéro : Blonde Pression, 0403.

 

Comment et pourquoi as-tu choisi ce nom et ce numéro ? Tout d’abord, parce que j’aime plutôt bien la bière (à consommer avec modération bien sûr bien sûr !). Ensuite, parce que je suis blonde (eh oui !). Donc le tout fait un bon p’tit mix ! Le mot « pression » est aussi une référence à notre séjour londonien (NDLR : déplacement réalisé à l’occasion du tout premier match des Quad Guards), mais cette petite histoire restera un secret entre Quadettes ! Quant au numéro, il s’agit simplement de ma date de naissance, le 4 mars : rien de très original.

 

Équipe et/ou équipe intraligue : Nothing Toulouse (All Star A) et Dirty Vixens.

 

Age : 23 ans.

 

Position(s) préférée(s) : B4 et, depuis peu, B1.

 

 

Dans la « vraie » vie ? Je suis étudiante en Master 1 Finance… Pas très fun tout ça mais c’est mon truc ! Mes autres passions sont les dauphins, les chats et la lecture de mangas… Nan, j’rigole ! Ma passion de fou, c’est le roller derby bien évidemment !

 

Quand as-tu commencé le roller derby ? J’ai débuté en juillet 2011, juste après la première édition de la French Connection (NDLR : événement sportif annuel organisé par l’association Roller Derby Toulouse). J’ai effectué mes premiers pas dans le monde magique du derby avec Anxio Jen, nous avons tout appris ensemble. C’est ma derby jumelle, ma derby moitié ! <3

 

Qu’est-ce que cela a changé dans ta vie ? Tellement de choses ! J’ai rencontré des gens formidables : la derby family ! J’ai trouvé un sport complet (qui a bien transformé mes abdos et mes fesses, sans parler des cicatrices et des bleus !) avec un solide esprit d’équipe ! Bref, maintenant je vis derby !

 

Avais-tu déjà fait du sport auparavant ? Enfant, du tennis. J’ai aussi fait beaucoup de danse durant plusieurs années : j’étais dans une compagnie de danse contemporaine jazz. Et j’adooore le ski ! En fait, j’aime regarder et suivre un peu tous les sports (sauf le foot) !

 

As-tu un rituel d’avant match ? A part stresser à mort, faire pipi toutes les 30 secondes et manger tout ce que je trouve, non, rien de particulier !

 

 

Tu es devenue capitaine d’équipe, comment as-tu vécu l’obtention de ce poste et peux-tu nous parler du match du 27 octobre ? Oui, capitaine des DIIIIIRTY VIIIIIXENS ! Ou plutôt capitaine remplaçante en attendant la fin de convalescence de notre maman captain’ alias Casual Bump. Que dire… Mais quel honneur ! J’étais tellement fière et reconnaissante que mon coach Mr. Furieux et mon bench GI-Djay me fassent confiance pour accompagner mon équipe ! Avant et pendant le match, j’avais une pression d’enfer (cf. la réponse à la question précédente !), malgré la confiance que j’avais en mon équipe. Malheureusement, nous avons perdu et j’ai très très mal vécu cette défaite. En tant que joueuse et surtout en tant que première expérience de capitaine.

 

J’aime : Gagner !

 

J’aime pas : Le roquefort, mais c’est une autre histoire.

 

Le mot de la fin : Euh… Fin !

 

Interview réalisée par Mini Môme Kills

———————–

Crédits photographiques : Maric – Bley Pix Photography et Sébastien Trezel.